60 nuances de sciences !

Congrès des Sciences 2022

Une thématique anniversaire qui invite à se plonger dans l’ensemble des nuances et des richesses des sciences et de la géographie, et à découvrir la pluridisciplinarité et les rencontres entre les disciplines.  

C’est l’occasion pour cette rencontre interprofessionnelle des professeurs de sciences (chimie, biologie, physique) et de géographie de faire le point sur les dernières actualités scientifiques et méthodes pédagogiques. 

Programme du mercredi 24 août 2022

8h30 à 9h00 : Accueil
9h00 à 16h30 : Salon des exposants
à partir de 09h00 :

1ère session d’activités

Conférence • 9h00 à 10h00

“Un atelier pédagogique au musée pour aborder la classification : mise en place et retours d’expérience”

par Frédéric Paquer et Raphaëlle Strijckmans (Asbl Hypothèse)


L’objectif est d’exposer la mise en œuvre d’un atelier pédagogique dans un musée de Zoologie abordant les principales notions de la classification phylogénétique actuelle des animaux. Depuis les réflexions en amont de la mise en place jusqu’aux adaptations selon les retours d’expérience, le dispositif a évolué au cours du temps. Le cœur de cet atelier restant de faire vivre la classification aux élèves.

Cet atelier a été créé en collaboration avec l’ASBL « Hypothèse ».

Ou

Atelier • 9h00 à 10h30

“Mate ta tartine”

par Aline Wilmet (Confluent des Savoirs • UNamur | Sciences.be)


L’objectif de cet atelier est de présenter une activité consacrée aux microorganismes réalisable en classe avec vos élèves. Au cours de cet atelier, nous vous proposons d’en apprendre davantage sur certains des virus, bactéries, champignons et autres qui nous entourent, et de participer à une expérience visant à observer les micro-organismes vivants sur nos mains.

Conférence • 09h00 à 10h00

“Les matériaux polymères au bénéfice de la santé”

par Christine Jérôme (ULiège)


Grâce à la combinaison de propriétés mécaniques remarquables, du contrôle de leur biodégradation et de leur facilité de mise en œuvre sous différentes formes, les matériaux polymères jouent un rôle majeur dans de nombreux dispositifs médicaux et solutions thérapeutiques. Les progrès récents, d’une part, de la chimie verte appliquée à la synthèse de polymères et d’autre part, du développement de procédés de fabrication plus respectueux de l’environnement ouvrent de nouvelles perspectives d’application de ces matériaux dans le secteur de la santé. Quelques exemples de polymères innovants et de technologies émergentes seront décrits. Leur potentiel pour le domaine médical sera illustré au cours de cette conférence.

Atelier • 9h00 à 10h00

“Des jeux sérieux pour se plonger dans le spatial “

Par Yael Nazé (ULiège)


Si l’espace a envahi notre vie quotidienne, les rouages de toute cette activité spatiale demeurent souvent mystérieux. Une série de jeux (développés avec le CNES, l’IRAP, et ESERO-Belgium) permet désormais de les découvrir, dès l’adolescence. Ces «serious games» gratuits ciblent trois domaines spécifiques: la conception de mission spatiale, l’observation astronomique, et la science astrobiologique. Ce dernier permet notamment une approche ludique de la biodiversité et des processus d’évolution. Les deux autres plongent les joueurs dans la conception et l’utilisation de missions spatiales, permettant de comprendre comment fonctionner avec des contraintes (budget etc). Tous assurent le réalisme des situations, pour éviter les idées fausses.

Yaël Nazé, maître de recherches FNRS à l’ULiège, présentera les différents jeux qu’elle a développé à l’ULiège en collaboration avec Réjouisciences. Elle s’attachera également à développer certaines notions spécifiques.

Les enseignants pourront bien entendu tester les jeux.

Atelier • 9h00 à 10h30

“Atelier de découverte du jeu Citymagine”

Par Annick Cockaerts (Empreintes ASBL)


Citymagine est un jeu de plateau original et coopératif rassemblant de 6 à 24 joueur·euses réparti·es dans 6 équipes. Chacune est chargée de la gestion d’un des six quartiers de la ville et confrontée aux problématiques urbaines (mobilité, approvisionnement, pollution, promiscuité –absence de liens sociaux).

Les joueur·euses doivent mener une réflexion sur leurs modes de consommations, sur le projet de société qu’iels souhaitent développer et sur d’autres manières de vivre. En partant d’initiatives citoyennes existantes et à construire, la partie avance vers une ville nouvelle !

La question de l’effondrement fait peur. Cependant, il s’agit ici d’envisager la question sous une forme positive. Le jeu aborde la question par l’action et non la résignation : il invite les participant·e·s à devenir acteur·rice du changement et acteur·rice de leur environnement

Conférence • 9h00 à 10h00

“Peer instruction et pédagogie active: concepts et limites “

Par Michaël Lobet (UNamur)


L’objectif est de présenter différentes techniques de pédagogie active, notamment l’instruction par les pairs. Le séminaire présentera une méthode développée actuellement par Eric Mazur à Harvard University et appliquée dans différents cours en Belgique (UNamur, USt Louis). Un regard critique sur les limites de ces méthodes sera également apporté.

Liste des exposants :

  • SCIENCETHIC
  • Assucopie sccrl
  • Réjouisciences  ULiege
  • Agence d’illustrations scientifiques CPiG
  • Éditions VAN IN
  • L’Embarcadère du Savoir ASBL
  • ESERO Belgium – Expérimentarium de physique de l’ULB
  • SCI Projets Internationaux asbl
  • Institut Royal d’Aéronomie Spatiale de Belgique (BIRA-IASB)
  • Editions Plantyn
  • Editions Erasme
  • De Boeck Supérieur
  • Chem-Lab Analytical
  • Vincent leermiddelen
  • Centre technique de Frameries
  • Sciences.be
à partir de 10h30 :

2ème session d’activités

Atelier • 11h00 à 12h30

“Aborder le fonctionnement du système immunitaire à l’aide d’un outil pédagogique virtuel (TICE) : présentation d’un sérious game “

par Mélanie Laschet, Cédric Morana et Émeline Mariavelle (ULiège)


L’objectif est de présenter et faire vivre et tester un outil pédagogique réalisé dans le cadre du printemps des Sciences 2022. Il s’agit d’un “Serious Game” destiné à des élèves de cinquième secondaire en sciences générales. Il dure maximum 50 minutes et permet aux élèves d’utiliser leurs connaissances sur le système immunitaire. Un dossier accompagne celui-ci avec toutes les modalités pour le réaliser dans les meilleures conditions. Outre la présentation de l’outil, l’objectif de la communication est également de discuter quelques aspects de la réalisation de ce type d’outil pédagogique à l’aide d’un logiciel gratuit.

Conférence • 11h00 à 12h30

“Faut-il démathématiser l’équation chimique ?”

par Jérémy Dehon (UNamur)


L’équation chimique constitue l’un des jalons essentiels dans le processus d’enseignement-apprentissage de la chimie dans l’enseignement secondaire en Belgique francophone. Les recherches en didactique de la chimie de ces trente dernières années ont montré que les jeunes apprenants éprouvent de nombreuses difficultés dans la réalisation des deux tâches principales qui comprennent l’équation chimique : son interprétation et/ou sa construction. Or, il apparaît qu’une partie de ces difficultés réside dans la double fonction de l’équation chimique : véhiculer à la fois la conservation de grandeurs physiques (masse, charge, nombre d’entités) durant la réaction chimique et la transformation des substances en d’autres substances. Cette ambivalence conservation/transformation est supportée par des symboles différents. La conservation des grandeurs est massivement rendue par des signes empruntés aux mathématiques (signe « + », terme « équation », signe « = » dans certains cas), alors que la transformation des substances est rendue par des signes construits par et pour les chimistes (flèche de réaction, formules chimiques, indice, etc.).

Certaines significations propres aux mathématiques sont ainsi parfois erronément appliquées par les élèves dans le cadre de la discipline « chimie », de par l’existence de symboles communs dans les systèmes sémiotiques des deux disciplines. Dans cet exposé, nous allons interroger la manière dont les chimistes se sont positionnés par rapport aux mathématiques au cours de la construction de l’équation chimique de l’alchimie à nos jours.

Nous répondrons à deux questions de recherche :

  1. De quelle manière la construction historique de l’équation chimique rend-elle compte des questionnements épistémologiques sur la relation entre mathématiques et chimie ?
  2. Quelles conséquences peut-on mettre en lumière pour l’enseignement actuel de la chimie ?
Atelier • 10h30 à 12h30

“Challenge Labs”

Par Philippe Léonard et Maïté Swaelens (ULB)


L’objectif est de proposer des activités de laboratoire en physique qui soient à la fois brèves et plutôt smart. L’ambition des Challenge Labs est de constituer, pour les professeurs, une collection de modèles d’une évaluation orientée sur le concret et les tâches de transfert. L’instrumentation mise dans les mains des élèves comporte souvent des capteurs et un recours à l’informatique afin de permettre de choisir, penser et analyser des résultats expérimentaux alors même que ceux-ci peuvent être obtenus très rapidement. Les protocoles des Challenge Labs sont nécessairement très brefs et les questions posées très claires même si elles nécessitent réflexion et expérimentation.

L’atelier Challenge Labs propose trois nouveaux défis à résoudre en trois fois vingt minutes.

Le travail se fait en petits groupes.

Conférence • 11h00 à 12h30

“Le bois, source d’énergie renouvelable et locale – Proposition pour une séquence de cours en 5e/6e”

Par Bernadette Fourny (CCR Ottignies) et Françoise Goethals (Coopeos)


Aujourd’hui, face aux enjeux climatiques et géopolitiques, les choix en matière d’énergie n’ont jamais été aussi importants. Face aux énergies fossiles, la biomasse figure comme une alternative incontournable.

L’objectif est de partager une séquence pédagogique pour le cours de géographie destinée aux élèves de 5e à partir du cas concret d’installation d’une chaufferie bois dans une école présenté par la coopérative énergétique Coopeos. En manipulant des outils numériques, les participants pourront découvrir la production et la consommation de combustibles bois aux échelles régionale et locale.

Visite • 11h00 à 12h00

“Balade patrimoniale en sciences exactes et géographie”

par Florence Libert et Catherine Chartes (BUMP • UNamur)


L’objectif est de faire découvrir des livres anciens issus des Réserves précieuses sur le thème des sciences exactes et de la géographie. Explications techniques des conditions de conservation des ouvrages dans une réserve précieuse. Découverte du portail numérique Neptun (Numérisation du Patrimoine de l’Université de Namur).”

Ou

Conférence • 11h00 à 12h30

“A la découverte de l’outil : Coup de pouce pour l’orientation”

Par Nathalie le Maire (Pôle académique de Namur)


L’outil « Coup de pouce pour l’orientation » a été développé par le pôle académique de Namur dans le cadre d’une collaboration entre acteurs de l’enseignement secondaire et de l’enseignement supérieur. Cet outil, disponible en version papier et en version web (http://coupdepoucepourlorientation.poledenamur-outils.be/), est composé de 13 fiches-outils décrivant des activités d’accompagnement à l’orientation à réaliser en classe avec les élèves du 3ème degré de l’enseignement secondaire. Les 13 fiches-outils permettent d’explorer les trois composantes indispensables du processus d’orientation (connaissance de soi, des métiers et des professions) via des activités de quatre types : information, contact, immersion et réflexion sur soi. Notre classement de ces activités donne lieu à une pyramide dont la base est composée d’activités d’exploration des métiers et des formations, suivie d’activités d’exploration de soi, le tout étant surplombé d’activités de mise en projet. Pour chaque activité, proposée clé-sur-porte, l’enseignant dispose de documents reprenant le détail du déroulement et de tous les supports nécessaires aux élèves (documents à compléter, cartes à découper, …).

Lors de la conférence, différents aspects de l’outil seront présentés : les objectifs poursuivis, la structure globale de l’outil, le type de documents, l’utilisation optimale, … Ensuite, un temps de découverte des 13 fiches-outils en petits groupes sera organisé avant de clôturer par un moment d’échange avec l’ensemble des participants.

Liste des exposants :

  • SCIENCETHIC
  • Assucopie sccrl
  • Réjouisciences  ULiege
  • Agence d’illustrations scientifiques CPiG
  • Éditions VAN IN
  • L’Embarcadère du Savoir ASBL
  • ESERO Belgium – Expérimentarium de physique de l’ULB
  • SCI Projets Internationaux asbl
  • Institut Royal d’Aéronomie Spatiale de Belgique (BIRA-IASB)
  • Editions Plantyn
  • Editions Erasme
  • De Boeck Supérieur
  • Chem-Lab Analytical
  • Vincent leermiddelen
  • Centre technique de Frameries
  • Sciences.be
12h30 à 13h30 : Pause de midi
à partir de 13h30 :

3ème session d’activités

Atelier • 13h30 à 15h00

“Mission lichens – Evaluez la qualité de l’air autour de votre école”

par Anne Bauwens et Sandrine Kivits (Scienceinfuse • UCLouvain )


L’objectif de cet atelier est de découvrir les lichens en tant que bio-indicateurs. Vous cherchez une manière originale d’aborder les cours liés à l’écologie, la biodiversité et l’impact de l’homme sur son environnement ? Vous avez envie de participer à un projet de sciences participatives avec votre classe ?

Au cours de cet atelier, vous partirez à la découverte du monde fascinant des lichens : leur morphologie, leur écologie, leur sensibilité à la qualité de l’air, comment les déterminer,… Nous vous présenterons également un projet de sciences participatives pour évaluer la qualité de l’air en région wallonne grâce au recensement des lichens de votre région. Cette activité pourra être réalisée facilement avec vos élèves.

Pour en savoir plus sur le projet : https://www.lichen.biogeoscience.eu/

Ou

Conférence • 14h00 à 15h00

“Cibler les cellules sénescentes pour retarder le vieillissement ?”

par Florence Chainiaux (UNamur)


L’objectif de cette conférence est de faire le point sur les dernières recherches dans le domaine de la sénescence cellulaire. En effet, le vieillissement est associé à une accumulation de cellules sénescentes dans les tissus. Ces cellules ont d’abord été caractérisées in vitro comme étant au bout de leur capacité proliférative. De nombreux autres biomarqueurs permettent de les identifier tels que des changements morphologiques, une activité beta-galactosidase associée à la sénescence, des dommages persistants à l’ADN et l’activation de la voie de signalisation DDR (DNA Damage Response), ainsi qu’un phénotype sécrétoire ou SASP (senescence-associated secretory phenotype). Ces biomarqueurs ont permis de démontrer que les cellules sénescentes étaient également détectées in vivo et s’accumulaient dans nos tissus avec l’âge. Il a récemment été montré dans des modèles murins que l’élimination spécifique des cellules sénescentes in vivo impactait le vieillissement de la souris, en retardant notamment l’apparition de traits associés à l’âge tels que la cataracte et l’ostéoporose. Depuis, la présence des cellules sénescentes a été associée à de nombreuses maladies associées à l’âge et elles semblent donc une cible privilégiée à éliminer via le développement de composés dits sénolytiques.

Atelier • 13h30 à 15h00

“Boom ou Woof !!!! …. Explose ou implose……”

par Isabelle Paternotte & Philippe Wilock (Science on Stage Belgique)


Dans ce workshop, nous allons étudier grâce à la microchimie, le comportement de deux gaz (Hydrogène et butane) en présence d’oxygène. Vous aurez l’occasion de découvrir (ou redécouvrir) quelques expériences ludiques qui vous permettront de captiver l’attention de vos élèves, d’introduire la stoechiométrie et de découvrir les propriétés du dihydrogène, du butane, du dioxygène seul et en mélange.

Toutes les manipulations proposées se font avec du matériel simple et peuvent être effectuées en classe normale.

  • d’étudier, en microchimie, le comportement de deux gaz (hydrogène et butane) en présence d’oxygène ou d’air.
  • de réaliser quelques petites manipulations (production de gaz et utilisation).

Ou

Atelier • 13h30 à 15h00

“L’approche expérimentale pour s’approprier le concept d’équilibre chimique”

par Philippe Snauwaert et Christine Moor (Cefoscim • UNamur)


L’objectif principal de cette formation est d’éclairer le concept théorique de l’équilibre chimique au travers de démarches expérimentales.

Bien que de nombreux manuels scolaires et la littérature proposent déjà des activités expérimentales pour permettre l’apprentissage de l’état d’équilibre dynamique et par la suite le déplacement d’équilibre, les élèves éprouvent des difficultés à intégrer ces concepts et à décrire correctement la réaction qui aboutit à un état d’équilibre dynamique. Le principe de LeChatelier est utilisé comme une recette pour prédire le déplacement d’équilibre et bien peu d’élèves sont capables de l’expliquer.

Les formateurs se proposent de revenir sur certaines de ces expériences et vont inviter les participants à mettre en oeuvre des alternatives au laboratoire en portant un regard réflexif et critique pour faciliter l’apprentissage de ces concepts; la théorie des niveaux de savoirs en didactique de la chimie sera utilisée à cette fin.

Visite • 13h30 à 14h30

“Visite de l’observatoire astronomique Antoine Thomas”

Par André Füzfa (UNamur)


Venez découvrir l’observatoire pédagogique Antoine Thomas de l’Université de Namur. L’équipe de l’observatoire vous emmènera sous la coupole à la découverte des trois télescopes qui y sont déployés, dont un télescope solaire de grand diamètre unique en Wallonie.

Remarques :

  • 10 personnes maximum seront autorisées dans la coupole.
  • En cas de temps dégagé: observation du Soleil au télescope solaire et aux filtres lumière blanche
  • En cas de temps couvert: initiation aux instruments par l’observation et l’imagerie terrestre, pas d’observation du Soleil ou du ciel.
  • En cas de pluie: visite des infrastructures uniquement sans ouverture de la coupole.
Atelier • 13h30 à 14h30

“La perception du risque sismique et la perception de la capacité des acteurs face aux séismes.”

Par Garry Jourdan (UNamur)


Cet atelier vise à travailler avec les participants sur l’influence de la perception du risque et de la perception de la capacité par les acteurs dans la réduction de leur vulnérabilité face aux risques naturels. On commencera par l’identification de la perception des participants d’un risque naturel (inondation par exemple) en Belgique et la perception de leur capacité à faire face à ce risque. Ensuite, l’auteur positionnera la thématique de la vulnérabilité aux catastrophes naturelles et la perception du risque dans un cadre plus global (mise à jour des connaissances et support de référence à utiliser en classe). Il terminera par la présentation de son étude sur le risque sismique à Haïti.

Conférence• 13h30 à 14h30

“Technologies d’émissions négatives: solution miraculeuse ou aveuglement aberrant”

Par Soysal Derya (SPF Economie)


L’objectif de l’atelier consiste à porter un regard réflexif sur la première année d’expérimentation du nouveau programme de géographie à partir d’au moins 3 témoignages d’enseignants. Ces derniers présenteront leur planification ainsi que les avantages et inconvénients rencontrés jusqu’à présent en ouvrant par la suite le débat aux participants afin de déterminer collectivement des pistes d’amélioration pour la 2e année d’expérimentation qui débutera en septembre 2022.

Structure du regard réflexif :

  • Présentation de l’enchaînement des études de cas et des évaluations : comment et pourquoi ?
  • Quelles pistes établies lors de l’atelier du Congrès de 2021 à Gembloux ont été retenues ?
  • Les points forts et faibles de ma première expérimentation
  • Quelle planification j’envisage pour cette deuxième année ?

Liste des exposants :

  • SCIENCETHIC
  • Assucopie sccrl
  • Réjouisciences  ULiege
  • Agence d’illustrations scientifiques CPiG
  • Éditions VAN IN
  • L’Embarcadère du Savoir ASBL
  • ESERO Belgium – Expérimentarium de physique de l’ULB
  • SCI Projets Internationaux asbl
  • Institut Royal d’Aéronomie Spatiale de Belgique (BIRA-IASB)
  • Editions Plantyn
  • Editions Erasme
  • De Boeck Supérieur
  • Chem-Lab Analytical
  • Vincent leermiddelen
  • Centre technique de Frameries
  • Sciences.be
à partir de 14h30 :

4ème session d’activités

Conférence • 15h30 à 16h30

“Une ( autre) méthode pour déterminer la qualité de l’air : le comptage des colonies de levures roses”

par Raphaëlle Strijckmans et Sabine Daro (Asbl Hypothèse)


Les érables et les frênes sont très communs dans nos campagnes mais aussi dans les centres urbains. La face inférieure de leurs feuilles héberge une levure rose sensible à la présence de dioxyde d’azote présent dans les gaz d’échappement des voitures. Ces levures roses sont donc des bio-indicateurs .

Nous vous présentons la démarche qui permet à chaque élève de mettre en évidence les colonies formées par ces levures, pour pouvoir les compter. Ils peuvent ainsi évaluer la qualité de l’air dans les endroits où ils ont effectué leurs prélèvements. Les résultats obtenus permettent d’établir une carte indicative de la qualité de l’air, dans un rayon plus ou moins grand à partir de l’école.

Lors de cette séance, nous vous aidons à préparer le matériel nécessaire pour vous donner envie de réaliser ce laboratoire avec vos classes.

Visite • 14h30 à 15h30

“Visite de l’observatoire astronomique Antoine Thomas”

Par André Füzfa (UNamur)


Venez découvrir l’observatoire pédagogique Antoine Thomas de l’Université de Namur. L’équipe de l’observatoire vous emmènera sous la coupole à la découverte des trois télescopes qui y sont déployés, dont un télescope solaire de grand diamètre unique en Wallonie.

Remarques :

  • 10 personnes maximum seront autorisées dans la coupole.
  • En cas de temps dégagé: observation du Soleil au télescope solaire et aux filtres lumière blanche
  • En cas de temps couvert: initiation aux instruments par l’observation et l’imagerie terrestre, pas d’observation du Soleil ou du ciel.
  • En cas de pluie: visite des infrastructures uniquement sans ouverture de la coupole.
Visite • 14h30 à 16h30

“Visite du NID – Exposition “Faire éclore la ville de demain””

Par Sophie Marischal (Ville de Namur)


L’objectif est de sensibiliser le public à la nécessité d’un aménagement durable des villes.

Le NID (Namur Intelligente et Durable) est un lieu unique qui met les citoyen.ne.s au cœur du débat autour de l’avenir de sa ville. Il questionne le rôle des villes, et en particulier de Namur, face à des enjeux majeurs pour l’avenir :

  • Comment construire une ville plus intelligente et plus durable ?
  • Comment Namur peut-elle, à son échelle, agir pour limiter la crise climatique ?
  • Pour quelles raisons assurer une autonomie alimentaire à la population ?
  • Quels sont les impacts de notre mobilité et comment améliorer nos modes de déplacement ?
  • En quoi l’aménagement du territoire namurois a-t-il un impact sur la cohésion sociale ?
  • Comment être plus résilient afin de faire face aux crises (sanitaire, climatique, etc.)?

A travers une exposition mais aussi grâce à des animations, débats, conférences, expositions, etc. ces questions et bien d’autres sont exposées et débattues au NID.

Atelier• 15h00 à 16h30

“#SmartCityMaker – Comprendre et co-construire la ville intelligente (atelier STEAM)”

Par Julie Henry (UNamur)


L’objectif de cet atelier est l’appropriation du concept de ville intelligente (ou smart city) dans toute sa complexité (composantes technologiques et non-technologiques) par les jeunes de 10 à 18 ans. Il s’agit de les outiller pour mieux comprendre les discours toujours plus nombreux portant sur les thématiques “smart”, mais aussi d’en faire des citoyens réflexifs, acteurs de leur ville (participation citoyenne).

Cet atelier se déroule en trois phases :

  1. Apports théoriques sur la ville intelligente
  2. Création d’une maquette
  3. Résolution de cas via des solutions “smart” Parce que le concept de ville intelligente est par nature interdisciplinaire, l’apport de cet atelier le sera également.

Via la construction de la maquette, les élèves pourront notamment s’initier aux arts plastiques, mais également à d’autres compétences manuelles et techniques. La co-construction et les débats qui s’en suivront feront appel aux sciences sociales. Finalement, via les études de cas, des aspects technologiques pourront être couverts. En ce sens, cet atelier constitue une proposition d’approche STEAM intéressante dans le cadre du nouveau référentiel “Formation manuelle, technique, technologique et numérique” du Pacte d’Excellence. Les activités mises en place sont flexibles et peuvent être étendues, modifiées, simplifiées en fonction des préférences et des compétences de l’enseignant ou du public- cible. Pour chaque phase, plusieurs alternatives existent afin d’adapter au mieux l’atelier aux besoins de la classe : activités plus ou moins longues, travail manuel/artistique plus ou moins développé, solutions avec ou sans utilisation de la technologie, etc.

Liste des exposants :

  • SCIENCETHIC
  • Assucopie sccrl
  • Réjouisciences  ULiege
  • Agence d’illustrations scientifiques CPiG
  • Éditions VAN IN
  • L’Embarcadère du Savoir ASBL
  • ESERO Belgium – Expérimentarium de physique de l’ULB
  • SCI Projets Internationaux asbl
  • Institut Royal d’Aéronomie Spatiale de Belgique (BIRA-IASB)
  • Editions Plantyn
  • Editions Erasme
  • De Boeck Supérieur
  • Chem-Lab Analytical
  • Vincent leermiddelen
  • Centre technique de Frameries
  • Sciences.be
17h30 à 18h30 : Activité de clôture “Balade fluviale + verre de l’amitié”

Le Congrès des Sciences 2022 est une organisation du service de vulgarisation scientifique de l’Université de Namur (le Confluent des Savoirs) en collaboration avec une équipe de professeurs bénévoles issus de l’Association Belge des Professeurs de Physique et de Chimie (ABPPC asbl), la Fédération des Professeurs de Géographie (FEGEPRO asbl) et l’Association des professeurs de Biologie (PROBIO asbl).

Le Congrès est organisé grâce à l’appui du Confluent des Savoirs, de l’UNamur, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de l’Institut de la Formation en cours de Carrière (IFC), du Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS) et du SPW Wallonie Recherche.

Infos pratiques

24/08/2022 - 8:30 - 18:30


Faculté des Sciences • UNamur

Rue Joseph Grafé n°2, Namur, 5000


Congrès des Sciences ASBL

 




Chargement de la carte…