Définitions

Esprit critique vs pensée critique

Le mot « critique » vient du grec « kritikos », qui signifie « capable de juger, de décider », dérivé du verbe « krinein » qui signifie « discerner », « trier », « séparer », « choisir ».

Le terme « esprit » sous-entend un état permanent, comparable à un trait de caractère qui ne s’efface pas. 

L’« esprit critique » serait donc l’état d’esprit propre à celui qui, dans toute situation qu’il rencontre, cherche à discerner, juger, trier, décider…

Le terme « pensée » sous-entend un ensemble de processus réflexifs psychiques qui mène à l’élaboration de nouveaux concepts et de nouvelles idées.

La « pensée critique » serait donc la démarche réflexive entreprise propre à celui qui, dans toute situation qu’il rencontre, cherche à discerner, juger, trier, décider…

Selon Boisvert*, la pensée critique consiste à associer l’esprit critique (un ensemble d’attitudes, de savoir-être) à des capacités à évaluer des situations (savoir-faire).

Dans ce contexte, le rôle de l’enseignant•e est de donner l’envie d’être critique et de proposer des outils pour être capable de le devenir : l’élève devra apprendre à adopter une démarche intellectuelle scientifique qui a pour objet de douter raisonnablement et méthodiquement.

Notre objectif est donc ici de vous proposer des ressources et des activités pour relever ce défi avec vos élèves.


*Boisvert, J. (1999 a ). Dix conditions d’une pédagogie de la pensée critique. In L. Guilbert, J. Boisvert et N. Ferguson (dir.), Enseigner et comprendre. Le développement d’une pensée critique (p. 99-113). Sainte-Foy: Les Presses de l’Université Laval.