Les activités humaines modifient notre climat. Depuis un siècle, les climatologues tentent de prévoir comment ce changement s’opère, et de prévoir l’évolution future du climat. Prévoir le climat est un problème de physique, de chimie et de biologie. C’est aussi un problème d’informatique et de mathématique. En effet, les milliers d’équations qui régissent la dynamique du système climatique sont encodées et prennent la forme de simulateurs climatiques.  Ces simulateurs sont des sortes de Terres virtuelles utilisées pour tester les conséquences de l’évolution future de notre économie et de notre démographie.

Mais ces simulateurs sont-ils fiables ? Que nous enseignent-ils au juste ? Nous permettent-ils de prévoir l’avenir, ou plutôt d’entrevoir ce que les philosophes appellent des « possibilités réelles » ? Ensemble nous tenterons d’y voir plus clair.

Pour vous inscrire: www.printempsdessciencesucl.be