Les séminaires Ilya Prigogine « Penser la science » sont organisés par l’Université Libre de Bruxelles afin de promouvoir des échanges et des débats appelés à nourrir une culture des sciences – de toutes les sciences – dans leur diversité. Ces séminaires visent à coupler l’information sur les questions et les enjeux des sciences contemporaines à une réflexion sur leurs rapports, leurs convergences et leurs divergences. Ainsi, chaque personnalité invitée présente la démarche propre de sa science, sur un mode qui en éclaire la spécificité par rapport à un thème commun défini chaque année.

L’édition 2012 de cette série de séminaires, tenue un an après l’accident majeur de Fukushima, a réuni des intervenants spécialisés chacun dans des aspects différents des questions nucléaires. À travers une série de disciplines et enjeux, chaque invité a exposé la façon dont est « pensé le nucléaire » dans son champ, et a posé la question de savoir dans quelle mesure cette pensée a été modifiée par l’accident de Fukushima.

Publics visés
Les exposés sont destinés à une audience généraliste universitaire, et non limités à des spécialistes. Le colloque n’a pas visé à débattre « pour » ou « contre » le nucléaire mais à s’interroger sur la manière dont s’articulent les différentes perspectives qui coexistent à son sujet.

Par Gilbert Eggermont, Andy Stirling, Eric De Keuleneer, Patrick Smeesters, Marc Mormont, Paul Magnette (2012)


penser-la-science@ulb.ac.be