Pourquoi les histoires fabriquées dans les universités sont-elles plus vraies que celles qu’on fabrique dans les champs? Depuis quand les chercheurs.euses savent-ils/elles plus sur l’agriculture que les paysan.ne.s ? Comment éviter que la science moderne contribue à détruire les savoirs et les enfants ? Une promenade errante dans un champ à la recherche du sens.
Barbara Van Dyck s’interroge sur des méthodes de questionner l’agriculture sans l’enfermer dans des limites disciplinaires ou institutionnelles. Dans son engagement comme dans son travail de chercheuse à l’université, elle s’intéresse aux questions des rapports entre sciences et société – avec un intérêt tout particulier pour l’agroécologie politique.

Réservation

Infos pratiques

30/03/2019 - 17:30 - 19:00


amphithéâtre Pedro Arrupe

Sentier Thomas, Namur, 5000


[vc_row][vc_column][vc_column_text css_animation="fadeIn"] En tant que vitrine de la culture scientifique de l'Université de Namur, le Confluent des Savoirs emplit pleinement son rôle de médiation scientifique. Situé en plein cœur de la capitale wallonne, ce service institutionnel rapproche l'Université de ses concitoyens. Sa mission principale est de promouvoir les sciences et de partager les savoirs des…


Chargement de la carte…