Depuis 2007, le projet Sciences Nomades, porté par la Faculté des Sciences et coordonné par INFORSCIENCES, propose aux écoles secondaires d’accueillir gratuitement dans leurs locaux des expositions ou des ateliers scientifiques et, depuis peu, un spectacle scientifique itinérant. Les animations sont assurées par des jeunes chercheurs et des étudiants de la Faculté des Sciences.

Expositions

Installées pendant 2 jours et demi dans l’établissement, ces expositions scientifiques de qualité sont constituées de panneaux attractifs ou de projections, enrichies de démonstrations. Elles sont conçues pour être présentées aux élèves de l’ensemble des classes du secondaire de l’établissement, dans le cadre de visites guidées de 50 minutes, respectant ainsi la grille horaire de l’école.

De la Terre à l’ISS

L’objectif de cette exposition est d’amener les élèves à faire le lien entre les concepts de physique qu’ils ont vu ou qu’ils vont voir en classe, et l’histoire de la pensée des chercheurs, de Galilée à Einstein, en passantévidemment par Newton.

Le thème de l’ISS (Station Spatiale Internationale) permet d’amener les élèves à s’intéresser aux concepts de pesanteur et de gravitation universelle.

L’exposition met également en évidence l’importance des lois de Newton grâce à plusieurs démonstrations précises autour du mouvement et de la balistique.

Niveau : secondaire

Physique dans la maison

Que l’on cuisine au four à micro-ondes ou à la cuisinière à induction, que l’on opte pour l’éclairage à incandescence ou halogène, la physique est partout dans nos maisons. Les adolescents pourront de visu se rendre compte de la proximité de la physique dans leur environnement et leur confort par les démonstrations proposées. La sécurité dans la maison et les énergies alternatives sont également abordées.

Cette exposition est accessible pour tous les élèves, du 1e au 3e degré. Les explications scientifiques étant, bien sûr, adaptées au niveau de chaque classe. Un cahier pédagogique est disponible.

Une exposition de l’Expérimentarium de Physique de l’ULB, préparée en collaboration avec INFORSCIENCES.

Niveau : secondaire

Climat : il y a du changement dans l’air…

Exposition transdisciplinaire évoquant une problématique où Sciences et Société interagissent.

La démarche scientifique débute par l’observation du monde qui l’entoure. Elle conduit les scientifiques à poser des hypothèses puis à créer des modèles afin d’expliquer les phénomènes observés. Lorsque de nouvelles observations viennent valider ces modèles, lorsque les corrélations entre les indicateurs convergent vers la même explication; alors les hypothèses se transforment en « vérité scientifique ». Cette exposition illustre cette démarche.

Les premiers panneaux présentent : la répartition de l’énergie solaire sur le globe, les mouvements atmosphériques, les courants marins, les indicateurs de réchauffement climatique et de variation du climat.

La corrélation entre l’émission des gaz à effet de serre et l’augmentation de la température moyenne terrestre ne laisse plus aucun doute sur l’origine humaine des changements climatiques constatés ces dernières décennies. A partir de ce constat, nous sommes amenés à nous interroger sur notre propre comportement et à poser des choix de société pour l’avenir de la planète.

L’exposition se termine par l’impact des changements climatiques sur les écosystèmes et la biodiversité.

Niveau : secondaire

Et l’Homme créa le chou de Bruxelles !

Depuis des millénaires, les humains créent de nouvelles variétés animales et végétales, plus belles, plus productives, plus résistantes.

Aujourd’hui, nous comprenons les mécanismes de la sélection et comment l’Homme a contribué à augmenter la biodiversité des espèces domestiques.

Ces mêmes mécanismes, à l’œuvre dans la nature, ont abouti à un extraordinaire foisonnement de la vie au sein d’écosystèmes complexes, subtilement coordonnés et menacés par certaines activités humaines.

Au moyen de projections et de quelques démonstrations simples, les mécanismes et les enjeux liés à la création et la préservation de la biodiversité sont expliqués.

Niveau : 3e-6e secondaire

Ateliers

Le programme Sciences Nomades est complété par une série d’ateliers scientifiques expérimentaux réalisables, à la demande, dans les établissements scolaires (ou dans les locaux de l’ULB). Ceux-ci ont une durée moyenne de 1h30.

Découvrons l’électricité

L’objectif de cet atelier est d’introduire ou d’approfondir les concepts de charges électriques et de courant.

Présenté sous forme de modules, il est adaptable aux différents niveaux de l’enseignement secondaire.

Les élèves construiront et manipuleront différents circuits électriques afin de comprendre les grandeurs et lois fondamentales de l’électricité.

Ils pourront également découvrir les effets moins bien connus du courant, tels que l’électromagnétisme.

Enfin, des maquettes leurs permettront de comprendre les dangers et les mesures de sécurité associés à l’utilisation de l’énergie électrique.

Niveau : secondaire

Initiation à la programmation

Cet atelier initie progressivement les programmeurs en herbe aux différentes notions nécessaires pour résoudre des problèmes de plus en plus complexes… La programmation, un jeu d’enfants !

Niveau: 1°-3° année

La logique, le binaire… Comment faire compter les ordinateurs ?

En travaillant sur des tablettes numériques, les élèves, dès la 4e année, s’initient à la logique et apprennent comment les ordinateurs font pour compter.

Niveau : 4e-6e année

Quand l’informatique aide la biodiversité : planifier une réserve naturelle

Afin d’assurer la conservation d’espèces menacées, on peut préserver une portion de territoire pour en faire une réserve naturelle. Pour être certain que les animaux puissent y survivre, il faut faire des choix intelligents : l’espace doit être suffisant, la nourriture disponible et accessible, etc. Ces choix doivent donc tenir compte de multiples critères contradictoires. Dans cet atelier, les élèves découvriront comment l’informatique peut aider à résoudre ce type de problèmes, à l’aide de nombreux exercices et d’expériences réalisées de façon interactive sur des tablettes tactiles.

Niveau : 5°-6° année

Math, papier, ciseaux

L’origami est l’art du pliage du papier. Dans cet atelier, nous introduisons les élèves à la construction d’origamis modulaires. Nous expliquerons aux élèves comment construire les modules qui serviront qui serviront à construire un cube et un dodécaèdre. Nous ferons le lien avec les angles droits et obtus.

Niveau: secondaire

Quand le blé était une « mauvaise herbe »

Dans cet atelier, les élèves découvrent l’histoire évolutive du blé et, à travers elle, deux processus majeurs de l’évolution sont illustrés: sélection et spéciation. L’atelier se termine par un jeu mimant les effet de a sélection naturelle sur une population.

Niveau: 6° année

Analyse des réserves végétales

Les composés stockés dans les organes de réserve de diverses plantes sont « débusqués » à partir de tests biochimiques ainsi que d’observations au microscope.

Une occasion de réaliser des réactions chimiques permettant de mettre en évidence les glucides et les protéines.

Niveau : secondaire

Anatomie végétale à croquer

Au fond, que mange-t-on quand on parle de cinq fruits et légumes par jour ? Partons à la découverte de l’anatomie végétale dans notre assiette ! Tout est un régal dans le monde végétal !

Niveau : 1°-3° année

Spectacle

Spectacle scientifique itinérant : Sons et Lumières

Ce spectacle scientifique et humoristique, sur le thème « Sons et Lumières », est muet et aborde des notions fondamentales de physique et de chimie. Un livret-guide richement illustré résumant et expliquant la majorité des expériences exposées est disponible pour chaque spectateur.

Prix

Ces activités sont gratuites, sous réserve de l’octroi de subventions par la Région Bruxelles-Capitale

Contact

Département INFORSCIENCES

inforsciences@ulb.ac.be

02 650 50 24